PSGouv (2019-2020) / Beaucoup d’actions menées pour l’employabilité des jeunes et l’autonomisation des femmes

Beaucoup d’actions ont été entreprises par le gouvernement ivoirien dans le cadre du Programme social du gouvernement (PSGouv 2019-2020), a précisé, lundi, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, au cours de sa conférence de presse bilan dudit programme.

Selon lui, 5600 jeunes ont bénéficié de formation pour la création d’activités génératrices de revenus, 23.582 personnes de  financement après une formation, le profilage ou l’étude de dossiers.

De même, a détaillé le ministre Sidi Touré, dans le cadre du Projet emploi jeune et développement des compétences (Pejedec) 1.026 apprenants ont été mis en stage, 1.178 ont vu leurs capacités renforcées, 800 ont bénéficié de permis de conduire, 329 jeunes en apprentissage et 499 en formation pour acquérir des qualifications complémentaires, 9.413 autres jeunes ont été placés en stage  et 6.550 dans les Travaux à haute intensité de main (Thimo).

Selon M. Touré, sur des dotations disponibles en 2019, de 55, 99 milliards, 29 milliards de francs CFA ont été exécutés à fin septembre, soit un taux d’exécution de 52,4%.

Au plan de l’autonomisation des jeunes et des femmes, il a précisé que 312.035 personnes ont été sensibilisées sur la santé sexuelle et  la reproduction à la fin septembre 2019.

Deux mille  jeunes filles vulnérables dans les 10 collèges (Korhogo et Bondoukou) ont bénéficié d’un appui alimentaire conformément aux prévisions, soit un taux de réalisation de 100%.

En plus, s’est réjoui le conférencier, 18.697 filles ont été enrôlées en milieu scolaire dans 563 groupes au titre de la sensibilisation aux bonnes notions en compétence de vie, droits humains, genre et santé sexuelle et la reproduction.

Au plan budgétaire, a développé le porte-parole du gouvernement, sur une dotation budgétaire totale disponible de 4,18 milliards de francs CFA (Etat 378 millions FCFA et Banque mondiale 3,8 milliards FCFA), les engagements effectués fin septembre 2019 portent exclusivement sur la part bailleur pour un montant de 1.698.650.501 francs CFA, soit un taux d’exécution de 45%.

La rédaction / AIP

Partager sur

leave a reply

Show Buttons
Hide Buttons