Education nationale / La Chine offre des bourses d’études à 20 filles du lycée Sainte Marie de Cocody

L’Ambassade de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire a octroyé, mercredi, des bourses d’appui à la scolarisation d’une valeur de six millions F CFA au profit de 20 filles membres du club élèves amis de la Chine du lycée Sainte Marie d’Abidjan.

Chacune de ces filles recevra une enveloppe de 300.000 F CFA pour poursuivre les études. Sélectionnés par le Réseau des enseignants ivoiriens amis de la Chine, les bénéficiaires de cette prise en charge sont ceux dont les parents sont en situation de précarité.

L’ambassadeur de la Chine en Côte d’Ivoire, Wan Li, a félicité les lauréats, les engageant à ne ménager aucun effort pour bien se former.

Pour la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, l’octroi de cette bourse aux filles du lycée Sainte Marie de Cocody, est “un geste qui vaut son pesant d’or dans la droite ligne de la politique de la scolarisation obligatoire qui tient tant à coeur au Président de la République, Alassane Ouattara”.

Elle a exprimé sa gratitude ainsi que celle de l’Etat de Côte d’Ivoire au Gouvernement chinois à travers son ambassadeur, SEM Wan Li “pour l’apport déterminant que vous lui apportez”.

S’adressant aux bénéficiaires de la bourse, la ministre Kandia Camara a souligné que seul leur abnégation au travail et leur propension à l’excellence pourra conforter les différentes entités engagées à les assister et entourer de toutes les commodités pour un apprentissage optimal.

Le président du REIAC, Christ Loua Yoro, pour sa part, a également adressé ses remerciements aux autorités chinoises et en particulier à l’Ambassadeur Wan Li et le professeur Liu qui soutiennent les actions de son Réseau tout en renouvelant son engagement à jouer sa part de tâches dans la promotion et la vulgarisation de la langue et la culture chinoises sous l’égide de la ministre de l’Education nationale.

La porte parole des élèves bénéficiaires des bourses d’appui à la scolarisation, Sarah Nobou, a traduit la gratitude des récipiendaires à l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire et au REIAC, en promettant, au nom des ses camarades, de travailler pour obtenir de résultats afin d’honorer leur bienfaiteur.

Le REIAC est constitué d’un groupe d’enseignants ivoirien partis à la rencontre du peuple chinois en 2014. Le réseau oeuvre pour le partage d’expérience acquises en Chine avec l’objectif de vulgariser la riche culture chinoise en Côte d’Ivoire.

la rédaction / AIP

Partager sur

leave a reply

PLANETE SCHOOL MAGAZINE

Voir + Articles

Show Buttons
Hide Buttons