Education NATIONALE / Les élèves d’Adzopé sensibilisés sur les conséquences des départs anticipés en congés

Le parquet d’Adzopé a organisé, vendredi, une rencontre avec les élèves du lycée moderne I d’Adzopé en vue de les sensibiliser sur les conséquences des troubles occasionnant le départ anticipé en congés.

Selon le procureur prêt le tribunal de première instance d’Adzopé, Dally Obou Marcel, il était important, à l’approche des congés de fin d’année, de  venir porter à la connaissance des élèves l’existence de nouveaux textes de loi qui condamnent désormais les éventuels perturbateurs des cours pour anticiper le départ en congés pour les amener à prendre conscience du risque qu’ils encourent en s’aventurant sur ce chemin.

A l’en croire, les artistes 213, 214 et 215 de la loi numéro 2019-574 du 26 juin 2019 du code pénal prévoient une condamnation  de six mois à 10 ans de prison ferme selon les cas et une amende de 360 000 à cinq millions F CFA. Pour éviter ces peines, il a demandé aux élèves de rester calmes et d’attendre patiemment la date officielle de départ en congés de Noel prévue pour le 20 décembre.

Le procureur a profité de l’occasion pour sensibiliser le corps enseignant sur les cas de viol et d’harcèlement en milieu scolaire.

La direction régionale de l’éducation nationale et de la formation professionnelle d’Adzopé a salué cette initiative du parquet et a souhaité que ce genre de rencontres se multiplient dans les établissements de la région.

la rédaction / AIP

Partager sur

leave a reply

Show Buttons
Hide Buttons