Emploi jeunes / Plusieurs entreprises s’allient pour l’employabilité des jeunes en Afrique subsaharienne

Des entreprises du secteur privé et d’organisations partenaires ont uni leurs forces pour initier  »  Alliance for Youth » (Alliance pour la jeunesse) en Afrique subsaharienne, afin de promouvoir l’employabilité des jeunes. Cette initiative a été lancée le mercredi 30 Octobre 2019 à Abidjan, à la Cgeci au Plateau.

L’initiative «Alliance for Youth» (Alliance pour la jeunesse) en Afrique subsaharienne a été lancée, à Abidjan, afin de promouvoir l’employabilité des jeunes. Cette alliance, qui se concentre sur l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’employabilité et d’initiatives de mentorat et de formation créés pour permettre aux jeunes d’acquérir des aptitudes professionnelles essentielles, fait partie du mouvement privé Alliance for YOUth lancé en Europe en 2014. Elle a été fondée par le Groupe agroalimentaire Nestlé il y a cinq ans, afin d’aider à préparer les jeunes à entrer dans la vie professionnelle.

En effet, jamais le monde n’a compté autant de jeunes qu’aujourd’hui et la plupart sont sans emploi. Le chômage a atteint un pourcentage considérable au point que si rien est fait dès à présent, pratiquement 50 % de jeunes seront sans emploi d’ici 2025. « Nous pensons qu’investir dans la jeunesse est vital pour l’avènement de communautés prospères et résilientes, et que ces efforts nous aideront aussi à développer nos activités », a déclaré Rémy Ejel, Chef de marché pour Nestlé Afrique Centrale et de l’Ouest, lors de la cérémonie de lancement de l’Alliance. Avant d’ajouter : « Les jeunes sont la prochaine génération de travailleurs qui fera en sorte que notre entreprise demeure compétitive, ce sont les agriculteurs qui cultiveront les récoltes dont nous avons besoin et les entrepreneurs qui nous aideront à atteindre de nouveaux marchés, quel que soit leur domaine ou niveau d’expertise. Ce n’est que le début d’une longue collaboration ».

De ce fait, les entreprises de l’Alliance for YOUth se sont engagées à développer plusieurs initiatives communes et individuelles visant à offrir aux jeunes la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle significative via la création de plus de 100 000 opportunités d’emploi et de stage. Bolloré, le Groupe NSIA, MTN, Nielsen, Publicis et Nestlé figurent parmi les membres régionaux de l’Alliance en Côte d’Ivoire. Également, l’alliance bénéficie du soutien du gouvernement ivoirien, par le biais de l’Agence emploi Jeunes, une agence gouvernementale qui promeut l’employabilité et l’emploi des jeunes, et de l’Organisation internationale du Travail.

« C’est une initiative que nous saluons et soutenons », a déclaré le ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré, égrenant les efforts du gouvernement en faveur de l’employabilité des jeunes, mais également les réformes initiées pour performer le système de formation du pays.De plus, l’alliance combinera les efforts de différentes entreprises partenaires en matière de recrutement, d’amélioration des compétences et de formation des jeunes en ciblant les universités et les écoles professionnelles qui ne sont pas considérées comme étant d’élite, au sein et en dehors des capitales.

Par conséquent, l’aboutissement du projet passera par l’organisation d’ateliers de renforcement de compétences en matière de CV et d’entretien, par l’identification des possibilités et de l’accessibilité des carrières et par l’offre d’entretiens d’orientation professionnelle, destinées à 1 000 jeunes en Angola et au moins 5 000 jeunes en Côte d’Ivoire d’ici 2020. A compter de 2021, il s’agira de 10 000 jeunes par an pour la Côte d’Ivoire.

Notons qu’après la Côte d’Ivoire, l’Alliance sera lancée en Angola et en Afrique du Sud, respectivement les 31 octobre et 4 novembre 2019.

source : linfodrome.com

Partager sur

leave a reply

PLANETE SCHOOL MAGAZINE

Voir + Articles

Show Buttons
Hide Buttons