Education nationale / Retard dans l’allumage pour l’opération de prise de photo d’identité des élèves à Gagnoa

L’opération de prise de photo d’identité des élèves dans les établissements scolaires du Gôh connaît un retard à l’allumage du fait d’un blocage que le président de la Chambre départementale des Métiers, Coulibaly Saïdou, impute à la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-FP) de Gagnoa.

Le blocage provient, selon président Coulibaly, du refus de la directrice régionale de l’Education nationale de prendre en compte le rapport des conclusions des échanges avec les autorités locales.

Les recommandations du préfet de Gagnoa, Anoh Angoratchi, indiquait à la directrice de l’Education nationale de n’autoriser à exercer que les photographes professionnels affiliés à la Chambre des métiers, afin de mettre fin aux “échauffourées dues à l’installation anarchique des photographes dans les écoles”, a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse, le président Coulibaly.

Non seulement, il revient à la Chambre des métiers de délivrer l’autorisation aux photographes professionnels devant intervenir dans les établissements, a poursuivi M. Coulibaly, mais en plus, nombreux sont ceux désignés par la directrice régionale et figurant sur la liste déposée dans les établissements, qui ne sont pas reconnus par la chambre départementale de Gagnoa.

“Je ne peux répondre sans avoir eu l’accord préalable de ma hiérarchie”, a réagi jeudi à ses bureaux devant la presse, la la directrice de l’Education nationale de Gagnoa, Mme Amonkou Valentine, assurant que “tout est réglé”.

Depuis la rentrée scolaire, les prises de vue des élèves n’ont pas encore débuté dans les établissements publics du Gôh, alors que l’opération est achevée dans bien de régions du pays, a précisé le secrétaire général du Syndicat des Photographes Professionnels de Côte d’Ivoire (SYPHOCAPCI), section Gagnoa, Ouattara Moumouni.

Selon lui, la source du blocage est la division sur la clef de répartition entre la DRENET-FP, le COGES et les photographes.

A la rentrée scolaire 2019-2020 et sur recommandations des Comités de gestion des établissements scolaires (COGES) de chaque école du Gôh, la cotisation a été reconduite pour un coût fixé à 1500 FCFA à Gagnoa et 1000 FCFA dans les écoles secondaires de Oumé et la sous-préfecture de Galébré.

la rédaction / AIP

Partager sur

leave a reply

PLANETE SCHOOL MAGAZINE

Voir + Articles

Show Buttons
Hide Buttons