Education nationale / Signature d’une convention de création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie à l’INPHB

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a présidé, lundi, la signature d’une convention de création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie (ESPE), fruit d’un partenariat entre l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INPHB) et l’Institut français de formation de pétrole (IFP) pour des formations supérieures de niveau international, à des coûts abordables.

“Ce partenariat entre l’INHP et l’IFP de France permettra d’avoir des masters en énergie et pétrole. L’INPHB, par ce partenariat, continue de démontrer qu’il est un pôle d’excellence pour des formations de qualité, reconnues sur le plan international”, a salué M. Gon Coulibaly, à la Primature.

Pour la directrice de l’IFP School, Christine Travers, sa mission est de  former pour l’industrie, les compagnies nationales et internationales, les talents dont elles ont besoin et auront besoin dans les domaines allant de l’exploration, production jusqu’à la distribution des produits en passant par le raffinage, la pétrochimie et l’économie.

A travers cette signature d’accord, il s’agit de renforcer les capacités de notre pays en matière de ressources humaines compétentes pour la mise en œuvre de la politique en matière d’énergie et de pétrole, a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse.

Cette formation est réservée aux étudiants, qui ont déjà un niveau bac +5 ou équivalent. Entièrement délivrée en anglais, les bénéficiaires auront huit mois de cours et six mois de stage. A terme, ils pourront obtenir deux diplômes en master, celui de l’INHFB et de l’IFP.

Plus besoin d’aller nécessairement à l’étranger pour faire des études complémentaires dans le secteur de l’énergie, nos étudiants ivoiriens peuvent, tout en étudiant ici en Côte d’Ivoire, avoir des diplômes de qualité dans ce secteur, s’est félicité, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du hub franco-ivoirien pour l’enseignement supérieur et la recherche lancé par le président français Emmanuel Macron et Alasane Ouattara. “Plus d’une dizaine d’accords entre les établissements supérieurs français et ivoiriens ont été signés, dans ce cadre”, a rappelé le ministre Mabri Toikeusse.

la rédaction / AIP

Partager sur

leave a reply

Show Buttons
Hide Buttons